Ma Box à Cheveux

shampoing naturel :comment le choisir ?

shampoing-naturel-comment-le-choisir

 

Bien choisir son shampoing naturel est la base d’une routine capillaire saine.

Afin de choisir le shampoing naturel adapté à son type de cheveu, voici 3 critères à prendre en compte pour vous aider dans cette démarche.

Avant de commencer par les conseils, faisons le point sur les différents types de shampoings naturels que l’on peut retrouver.

 

Le shampoing liquide est composé principalement d’eau et de tensioactifs lavants et moussants. C’est le shampoing le plus populaire.

 

Le shampoing solide est une première alternative au shampoing liquide. Il a l’avantage d’être plus économique, plus léger et moins polluant. En effet, il est principalement composé de poudres de plantes telles que la poudre de Shikakia, de Rhassoul, d’argile, de tensioactifs doux et de principes actifs.

 

Le shampoing sec est à ne pas confondre avec le shampoing solide. En effet, à la différence de ce dernier, il ne nécessite pas d’eau. Il est généralement en poudre ou en spray (pour les moins naturels) et s’applique directement sur cheveux secs.

Rapide et facile à utiliser, il suffit de brosser ses cheveux pour enlever tous les résidus.

 

Les shampoings en poudre s’utilisent comme un shampoing liquide ou solide. Il sont pratiques à utiliser car il suffit simplement de saupoudrer son cuir chevelu mouillé de poudre, de masser et de rincer.

 

Le no poo consiste à se laver les cheveux “sans shampoing”, ou plutôt sans mousse, avec un ou plusieurs ingrédients 100% naturels tels que:

L’oeuf: riche en saponine végétale, l’oeuf est un shampoing naturel très efficace. Il s’utilise seul ou mélangé à du vinaigre et des huiles essentielles. Attention à ne pas rincer le shampoing à l’oeuf à l’eau chaude, car il risquerait de cuire! Pensez donc à le rincer à l’eau froide ou tiède.

Les poudres de plante: elles sont une alternative naturelle très saine pour les cheveux et le cuir chevelu. La poudre de shikakai est un shampoing 100% naturel qui s’utilise comme un cataplasme. Cette poudre permet également de lutter contre les pellicules et la chute de cheveux, et de favoriser leur pousse.

L’argile: très utilisée au Maroc (le Rhassoul), l’argile est un shampoing naturel très doux, qui permet de purifier le cuir chevelu en absorbant le sébum et et en éliminant les impuretés. Il convient parfaitement aux cuirs chevelus gras et aux cheveux normaux.

 

Maintenant que vous savez tout sur les différents types de shampoings, voici 3 astuces qui vont vous aider à déterminer quel shampoing choisir!

1.Utiliser un shampoing adapté à son type de cheveu

Comme nous l’avons vu plus haut, le shampoing est la base de toute routine capillaire saine. S’il est mal choisit, il pourra entrainer démangeaisons, pellicules, irritations et sécheresse.

Il est donc important de bien connaitre son type de cheveux pour savoir quel shampoing naturel choisir.

Si vous ne connaissez pas votre type de cheveux, cet article pourrait vous aider à mieux connaitre la nature de vos cheveux.

Si vos cheveux sont secs, privilégiez les shampoing pour cheveux secs à très secs, car il seront enrichis en huile végétale et principes actifs vous laissant les cheveux doux et faciles à coiffer.

Si vos cheveux sont mixtes et que votre cuir chevelu est à tendance grasse, utilisez des shampoings pour cheveux gras. Ces derniers sont composés de tensioactifs et d’ingrédients qui vont absorber un maximum de sébum.

Si vos cheveux ne sont pas gras, fuyez ce type de shampoing, car ils sont beaucoup plus détergents et irritants que les autres.

Enfin, si vos cheveux sont normaux, c’est qu’ils ne présentent pas de problèmes particuliers et qu’ils demandent très peu de soins. Privilégiez alors un shampoing bio, naturel et doux, pour cheveux normaux.

 

2.Eviter de choisir les shampoings miracles

Le rôle principal du shampoing est de laver les cheveux, de les débarrasser de toutes les salissures, impuretés, mauvaises odeurs, résidus, sueurs et sébum. Le shampoing n’est pas un soin pour cheveux, car il n’est pas destiné à rester sur la fibre capillaire très longtemps, contrairement à un masque ou une crème sans rinçage.

Evitez alors les shampoings miracles avec des description marketing qui font rêver, telles que:

 

Si vous recherchez de la brillance, du volume, de la protection, privilégiez les soins capillaires et utilisez de préférence, des shampoings doux, naturels ou bio.

 

3. Utiliser un shampoing le plus naturel possible, sans produits chimiques

Parce qu’il laisse le cheveu “nu”, sans aucune protection, le shampoing est perçu comme une agression par le cheveu.

Evitez donc les tensioactifs détergents dans la composition des shampoings, tels que les suivants:

 

 

Ces sulfates ne servent qu’à faire mousser votre shampoing. Or la mousse n’est pas un indicateur de propreté.

Evitez également les shampoing contenant des silicones. Le rôle des silicones est de faire briller les cheveux en laissant un film étouffant sur la fibre capillaire. Ce film est en réalité un effet pansement, car il va empêcher les soins de pénétrer dans la fibre capillaire .

Tournez-vous donc vers des shampoings bio et naturels à (minimum à 95%) qui sont sans sulfate, sans silicone et sans paraben (un conservateur chimique).